Cyrille Weiner au Séminaire photographique le 8 décembre

Pour la seconde séance de la saison, le séminaire photographique organisé par la SFP, la MGI et l'Université Panthéon-Sorbonne accueille Cyrille Weiner, rendez-vous à la Maison du Geste et de l'Image à 18h00. La séance se déroule sous forme d'entretien et sera filmée par le Magazine du Jeu de Paume.

Illustration : Cyrille Weiner, extrait de : Le ban des utopies, 2007 album japonais Moleskine, 60 pages pliées en accordéon, tirages jet d'encres pigmentaires, tampons d'encre édition limitée à soixante exemplaires, pour Cheminements 2008 Le paysage comme terrain de jeux, Centre de photographie de Lectoure

A suivre, une petite présentation extraite du site de Cyrille :

Cyrille Weiner s’intéresse aux usages et à l’appropriation des lieux. Ses réalisations – Le Bout du Monde (2001-2005), qui décrit l'installation de campeurs sur une plage vierge de toute infrastructure ou encore Les Longs murs (commande publique du Centre National des Arts Plastiques et de l'EPA Euroméditerranée en 2004) qui explore la zone urbano-portuaire de Marseille – rendent compte des porosités entre l’espace public planifié et l’espace intime. En 2005, à la demande de la villa Noailles, il pose son regard, pour l’exposition Oui, avec plaisir, sur des lieux de spectacle conçus par l’architecte Patrick Bouchain, qu’il choisit de saisir occupés, habités, utilisés. La collaboration avec ce dernier se poursuit la même année pour Fait main, (Arc en rêve, CAPC de Bordeaux), et Metavilla (pavillon de la France à la Xe Biennale internationale d’architecture de Venise 2006).

Dans Presque Île, exposée en 2009 à la Villa Noailles, comme dans ses réalisations précédentes, Cyrille Weiner propose une interprétation libre des problématiques géographiques, urbaines et sociales, au travers d’une pratique artistique qui questionne le pouvoir fictionnel et poétique du document photographique.

Né en 1976 et diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure Louis Lumière, Cyrille Weiner est établi à Paris. Son travail a été publié par de nombeux magazines internationaux et exposé au Musée d’Art Contemporain de Lyon, aux Rencontres d’Arles, à la villa Noailles à Hyères, au Centre de photographie de Lectoure, au Victoria and Albert Museum à Londres, au Guangdong Museum of Art en Chine ou encore au Festival of Light à Buenos Aires.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://sfp.asso.fr/vitevu/index.php?trackback/403

Fil des commentaires de ce billet