Rut Blees Luxemburg, Commonsensual

L’œuvre de Rut Blees Luxemburg offre le renouvellement d’un genre classique : le nocturne. L’iconographie est essentiellement urbaine mais souffre quelques exceptions en interrogeant les objets et les matières; néanmoins le travail porte toujours sur la lumière coloré. La thématique évolue des motifs modernistes (architecture contemporaine, sols de macadam, etc.) vers un répertoire où apparaissent la sculpture et les fragments à consonances médiévales ou antiques ; puis les pierres, le minéral : l’artiste remonte ainsi le temps et descend jusqu’aux constituants mêmes de la matière. Celle-ci s’anime parfois par une présence du langage, comme dans une de ses plus célèbres séries –Piccadilly’s Peccadilloes– où le jeu de reflets des enseignes dans l’espace liquide des flaques n’est pas sans proposer une variation originale des travaux conceptuels de la génération précédente (Jenny Holzer). On l’a compris Rut Blees Luxemburg repose la grande question de l’atmosphère des lieux à laquelle elle apporte une forme de dramatisation contenue dans les lumières vertes et or qui sont aux antipodes d’une esthétique documentaire classique. La place du langage et les allégories des titres hissent les images au niveau d’une forme épique. Artiste allemande installée à Londres où elle enseigne, proche de Karen Knorr, Rut Blees Luxembourg produit ainsi une œuvre où se marient l’héritage d’un Fassbinder et celui d’Art & Language.

Bibliographie : Commonsensual – The works of Rut Blees Luxemburg, 2009, Black Dog Publishing, London.

Illustration : Rut BLEES LUXEMBURG , cockfosters 2007 C-Print 105X133cm.Courtesy Galerie Dominique Fiat.

Documentation : http://www.union-gallery.com/content.php?page_id=654&offset=1 http://www.galeriefiat.com/blees/oeuvres.htm http://www.guardian.co.uk/artanddesign/2009/apr/23/rut-blees-luxemburg-best-shot-photography

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://sfp.asso.fr/vitevu/index.php?trackback/296

Fil des commentaires de ce billet