DU BEAU TRAVAIL ! La Sorbonne en grève reçoit Alexis Cordesse le 3 mars

Alexis CORDESSE et Zoé VARIER Du Beau Travail! La Manufacture, CDN Nancy Lorraine, Nancy. Du 12 au 22 octobre 2005.

UNIVERSITE PARIS 1 PANTHEON-SORBONNE INSTITUT D’ART ET D’ARCHEOLOGIE – AMPHITHEÂTRE 3 rue Michelet – 75006 PARIS Station RER PORT ROYAL

DANS LE CADRE DE LA GRÈVE ACTIVE DES UNIVERSITÉS

MARDI 3 MARS 2009 à 10h00

Michel POIVERT reçoit Alexis CORDESSE, photographe, à propos de l’œuvre réalisée avec Zoé VARIER : DU BEAU TRAVAIL !

Tous les jeudis, les P’tits LU se retrouvaient à l’usine de Ris-Orangis autour d’un barbecue. Tous les jeudis, ils s’installaient sur la pelouse, face à leur usine, fermée par anticipation depuis mars 2003. Pendant 3 ans et demi, ces ex-salariés de LU se sont battus pour l’annulation du plan de restructuration de la filière biscuit du groupe Danone. Ils accusent le géant de l’agroalimentaire d’avoir fermé leur usine pourtant rentable. Ils dénoncent des licenciements boursiers décidés uniquement dans le but de satisfaire les actionnaires.

Pendant plusieurs mois, chaque jeudi, nous sommes allés à la rencontre des P’tits LU de l’usine de Ris-Orangis, pour recueillir la parole d’hommes et de femmes qui apprirent, un jour, par hasard, que leur usine allait être fermée, sans y être préparés, sans qu’aucune explication ne leur soit donnée, alors que la direction louait leur savoir-faire et leur productivité. Comment l’accepter ? Nous avons voulu mettre des visages et des noms sur ces salariés, déclassés, reclassés, précarisés, sur leur sentiment de colère, d’indignation et d’injustice. Nous avons voulu donner à voir et à entendre la dignité de ces hommes et de ces femmes, leurs espoirs, leurs doutes, leur fatigue, après plusieurs années de lutte, pour que la justice leur donne raison.

Ce projet associe une parole et des photos pour rendre perceptibles la violence et les dégâts humains qu’engendrent ces choix économiques, pour qu’au-delà des chiffres et des statistiques, ces femmes, ces hommes, nouveaux condamnés économiques, prennent corps.

Nous voulions leur rendre hommage.

Zoé Varier & Alexis Cordesse

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://sfp.asso.fr/vitevu/index.php?trackback/280

Fil des commentaires de ce billet