"Fous de couleur" : visions des premiers autochromistes (1907-1930) lors d'une projection exceptionnelle le 22 novembre 2008

image "Bientôt, le monde entier sera fou de couleur, et Lumière en sera responsable", déclarait l’Américain Alfred Stieglitz lors de la commercialisation du procédé Autochrome en 1907, dernière invention de la société Lumière.





Jusqu'aux années 1930, photographes amateurs et professionnels ont su tirer parti de ce procédé industriel et restituer les "couleurs naturelles" des compositions florales comme des rues d'Istanbul de manière directe et fidèle.
Dans le cadre du 15ème Mois de la Photo à Paris, novembre 2008, hommage est rendu à ces pionniers de la photographie en couleur lors d'une séance exceptionnelle de projection d'autochromes originales des collections de la Société française de photographie et de la Cinémathèque Robert-Lynen de la ville de Paris.

image

Les 69 plaques sélectionnées sont représentatives de leur pratique. Témoins d’une époque en pleine mutation, Antonin Personnaz, Charles Adrien, Louise Deglane, Léon Gimpel, membres de la SFP, et Jules Gervais-Courtellemont ont parcouru la France et ses pays voisins, attentifs aux sujets propres à expérimenter et valoriser les qualités de ce nouveau médium. Sensibles aux signes de la modernité, ils enregistrent aussi les faits de l’actualité. Aux portraits de famille et paysages embrumés d’esthétique impressionniste se mêlent les destructions de la Grande Guerre et les premiers décors lumineux du Paris nocturne.

Outre le désir de renouer avec la tradition de la projection, c’est le plaisir illusionniste que procurent ces vues subtilement colorées et agrandies qui sera au cœur de cette soirée.

Quelques mois après l’exposition consacrée à l’audacieux Léon Gimpel, le musée d’Orsay se félicite d’accueillir cette manifestation unique, poursuivant ainsi son engagement en faveur de la connaissance de l’histoire de la photographie et sa collaboration avec la SFP. Programmée le samedi 22 novembre 2008 à 19h à l’auditorium du musée d’Orsay, la projection sera introduite par Nathalie Boulouch, historienne de la photographie et spécialiste de l’autochrome, et suivie d’une discussion avec les protagonistes du projet.
Rendue possible grâce au prêt d’une lanterne issue des collections du musée départemental Albert-Kahn, cette séance a reçu le concours attentif de l’Atelier de Restauration et de Conservation des Photographies de la Ville de Paris et du Centre de recherche et de restauration des musées de France pour la préparation des œuvres et l’étude des normes de conservation.

Auditorium du Musée d'Orsay, de 19h à 21h
Entrée porte C, niveau -2
1, rue de la Légion d'Honneur 75007 Paris
Entrée libre, dès 18h30, dans la limite des places disponibles

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://sfp.asso.fr/vitevu/index.php?trackback/258

Fil des commentaires de ce billet