Fin de mandat

L'assemblée générale de la Société française de photographie se réunira le 5 mai prochain, où elle procédera comme de coutume au renouvellement de son conseil d'administration. A l'expiration de mon cinquième mandat d'administrateur, j'ai décidé de ne pas en solliciter la reconduction. En quinze ans de participation à la direction de notre chère Société, j'ai pu notamment la doter d'un appareil éditorial moderne, renouveler ses statuts et asseoir sa crédibilité scientifique. J'ai la fierté d'avoir participé à l'animation du principal groupe de recherche en histoire de la photographie, dont L'Art de la photographie a récemment synthétisé les travaux. Je suis également heureux d'avoir contribué à mieux définir l'apport décisif de la SFP à l'histoire du médium, et à éclairer plusieurs chapitres de sa chronique. Ces quinze ans sont passés comme une flèche, et m'ont apporté des moments qui comptent dans une vie.

Mais l'aventure collective n'en a pas moins un coût, et le partage de la responsabilité un poids. Pour rappeler la valeur du bénévolat, il n'est de meilleur moyen que de passer la main. Ce retrait n'est pas un abandon, mais un signe d'ouverture et de renouvellement en direction des plus jeunes. La SFP a plus que jamais besoin de la bonne volonté et de la vigilance de ses membres. Je reste un sociétaire actif au service de cette belle institution, dont l'indépendance est le meilleur atout.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://sfp.asso.fr/vitevu/index.php?trackback/218

Fil des commentaires de ce billet