Carole Fékété : La Table mise

Il vous reste quelques jours pour observer Les Singes dans La Vitrine de la Société française de photographie (71 rue de Richelieu, Paris), mais vous pouvez prolonger la découverte de l’œuvre de Carole Fékété avec La Table, monumentale image (210 X 176 cm) datée de 2001-2003, tout récemment accrochée à l’Institut national d’histoire de l’art (2 rue Vivienne, 1er étage). Ce dépôt d’une œuvre contemporaine inaugure, espérons-le, une réelle politique de collection qui donnera à l’Inha le charme du Courtauld Institute of Art de Londres.

À l’heure où les banques et les grands sièges de sociétés parent leur hall et leurs salles de réunions d’œuvres contemporaines, il serait aberrant qu’un lieu de savoir consacré à l’art présente le visage anonyme de la bureaucratie ! Accrochée dans le bureau vitrée de l’ingénieur d’étude Zinaïda Poliménova, à l’entrée de la documentation de Paris 1, La Table forme donc une invitation et est visible par tout visiteur. Cette image présente une vue en plongée sur une table rustique, entourée de six chaises. La verticale donne à la table un autre sens : la surface et l’ordonnancement forment une sorte de blason, voire même de masque primitif. Que l’on ne s’y trompe pas, l’apparente simplicité de l’image a nécessité des stratagèmes pour obtenir cette composition. Une boîte de papier fut construite autour du mobilier pour en régler l’harmonie lumineuse, un dispositif optique calculé pour négocier la contrainte du recul, un déclencheur artisanal pour opérer à distance. A peine accrochée, La Table s’est mise à vivre. La moindre variation de lumière a joué avec les surfaces de bois. Rappelons que les premières œuvres de Carole Fékété furent La Dînette et les Torchons (Prix HSBC, 2000) qui lui valurent quelques remarques amusantes, et notamment celle d’être une femme d’intérieur. Avec La Table, on ira plus loin, Carole Fékété est une femme intérieure.

Fiche technique : La Table, 2001-2003 Tirage couleur d’après négatif Format 210 x 176 cm Contrecollage sur aluminium Diasec mat Châssis de suspension

Illustration : DR

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://sfp.asso.fr/vitevu/index.php?trackback/213

Fil des commentaires de ce billet