L’Ouest d’Edward Curtis à la lumière de la photographie d’exploration

Vous êtes cordialement invités à la conférence de Mathilde Arrivé et François Brunet, organisée par la Société française de photographie à la Maison européenne de la photographie le mercredi 9 janvier 2008 à 18h, entrée libre sans réservation.

"Views and Visions". L’Ouest d’Edward S. Curtis (1868-1952) à la lumière de la photographie d’exploration (1860-1880) par Mathilde Arrivé et François Brunet.

Quelques quarante années après Timothy O’Sullivan, William Henry Jackson, John K. Hillers et Alexander Gardner, Edward S. Curtis sillonne l’Ouest post-conquête en recherche du passé et d’une Amérique indienne pastorale qu’il entend archiver dans sa grande encyclopédie pictorialiste en 20 volumes The North American Indian (1905-1930). Mais à vouloir « préserver » une indianité à son image, Curtis bien souvent la travestit, la scénarise et la stylise. Si la photographie très construite d’Edward Curtis est décidément nostalgique, elle témoigne d’un geste identitaire complexe et d’un imaginaire national singulier, qui sans cesse teste les frontières entre monde naturel, monde américain et monde indien, dans une entreprise à valeur patrimoniale et testamentaire qui rappelle le projet photographique des Great Surveys.

En prenant le projet et la « vision » d’Edward Curtis comme point de départ à une mise en regard, le professeur François Brunet et Mathilde Arrivé feront apparaître intersections et contrastes entre les deux corpus.



François Brunet est professeur en études anglophones à l'université Denis Diderot Paris 7. Il est spécialiste de la photographie américaine des Great Surveys et a notamment publié La Naissance de l'idée de photographie, Paris, PUF, 2000.

Mathilde Arrivé est agrégée d’anglais, actuellement ATER et elle poursuit une thèse en études américaines à l’Université Michel de Montaigne Bordeaux 3 sous la direction de Yves-Charles Grandjeat. Elle travaille sur la culture visuelle américaine et les imaginaires nationaux qu’elle aborde à travers la photographie d’Edward Curtis et sa représentation des minorités amérindiennes. Elle adopte l’approche inter-disciplinaire de l’histoire culturelle, combinant histoire des formes et histoire des idées, associant l’analyse d’image à l’analyse des pratiques culturelles et sociales.

Maison européenne de la photographie 5-7, rue de Fourcy 75004 Paris.

Commentaires

1. Le lundi 7 janvier 2008, 05:00 par Alain RIO

Bonjour,

Je me suis permis de reprendre ce texte sur notre blog de photographie noravr.blog.lemonde.fr
Si vous voyez là un problème, n'hésitez pas à me contacter

Merci de vos informations,

Alain RIO

2. Le vendredi 11 janvier 2008, 03:58 par Jay River

Edward S. Curtis on Film.

"The Indian Picture Opera", Amazon.com (dvd)

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://sfp.asso.fr/vitevu/index.php?trackback/194

Fil des commentaires de ce billet