Les images publiques ont une histoire

Le numéro 20 d'Etudes photographiques est paru. Ci-dessous l'éditorial de cette livraison, datée de juin 2007.


Pour fêter dignement l'anniversaire des dix ans d'Études photographiques, ce volume propose de revisiter de fond en comble l'histoire de l'illustration photographique dans son rapport à l'actualité. La vulgate en la matière est bien connue, qui alimente toutes les histoires de la presse ou de la photographie depuis l'après-guerre : par ses vertus d'enregistrement exact, la photographie s'impose comme un outil indispensable de la restitution de l'information. Favorisée par l'invention de la simili-gravure à la fin du XIXe siècle, l'image devient une fidèle servante du journalisme. Les magazines comme Vu, Life ou Paris-Match installent définitivement la grammaire moderne du genre grâce au talent et au dévouement des photoreporters.

Régulièrement répétée, cette histoire de la rencontre de l'image d'enregistrement et d'une presse animée du seul souci de traduire le plus fidèlement les désordres du monde est une légende touchante. En rassemblant les meilleurs spécialistes d'un des domaines les plus vivants de la recherche, le colloque "La trame des images", organisé en octobre dernier à l'EHESS, a bousculé cette sage ordonnance. Il fallait réunir ces approches pour voir apparaître un diagnostic différent, qui esquisse à la fois une nouvelle chronologie, distingue de nouveaux points de repères, produit en un mot un nouveau récit.

Les articles issus de ces travaux proposent une narration complète des origines à nos jours, en témoignant d'une grande cohérence dans l'approche. Les chercheurs ne considèrent plus la photographie ni la presse comme des essences fermées sur elles-mêmes, mais comme des pratiques en interaction constante avec le monde qui les entoure. Selon cette vision, les images s'inscrivent évidemment dans une histoire et une culture, qui voient leurs significations comme leurs usages se modifier au cours du temps. La dimension économique apparaît dès l'origine comme un facteur essentiel de la mise en place de ces systèmes capitalistiques complexes, dont la concurrence est un puissant moteur de renouvellement. Enfin, l'ensemble des contributions converge pour reconnaître dans la dimension esthétique le ressort fondamental du recours à l'image dans le contexte de l'information.

L'illustration photographique appartient à l'histoire de l'art. S'il ne fallait retenir qu'une démonstration du présent volume, c'est probablement celle-là. Une histoire de l'art élargie, riche de l'apport des méthodes de l'histoire culturelle, attentive aux conditions de diffusion et de réception – mais une histoire qui laisse l'image au centre, en n'oubliant jamais la part de fascination qu'elle comporte, et qui forme le motif le plus évident de son usage dans le domaine public. Une histoire de l'art susceptible d'affronter la complexité des mécanismes sociaux et culturels dans lesquels ses objets sont pris. Une histoire de l'art capable de comprendre et d'expliquer ce qui arrive aux images.

On lira dans ce volume le subtil déplacement d'une pensée de l'image comme contribution décorative vers l'évidence du document. On découvrira l'illustration fille de la révolution industrielle et du capitalisme, immédiatement confrontée aux enjeux de la massification et de la multiplication. On discernera le lent apprentissage des ressources de ce nouveau langage, qui conduit à l'invention de la forme magazine, plus de trente ans avant la date habituellement consacrée. On comprendra l'exigence d'un genre industriel qui n'admet pas l'erreur. On verra démonter les mécanismes qui soutiennent sa puissante mythologie. On apercevra comment les formes éditoriales font retour dans les domaines de l'art ou de la photographie. On constatera la résurgence des traits originaires parmi les usages les plus récents de l'image électronique. Une histoire pleine de surprises, de bruit et de fureur, pour laquelle il nous faut remercier très chaleureusement les auteurs qui nous ont fait l'amitié de contribuer à ce numéro.

Commentaires

1. Le jeudi 30 août 2007, 23:41 par asma

j ai beaucoup aimer ca me concerne d'avoir toutes ces informations car ils me ouvrent la porte et me guident vers une recherche il y a beaucoup de points pour faire une etude et recherche merci beaucoup.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://sfp.asso.fr/vitevu/index.php?trackback/148

Fil des commentaires de ce billet