De l'application des bases de données en histoire de la photographie. L'exemple de la collection Jacques-Henri Lartigue

La prochaine conférence du cycle organisé par la Société française de photographie sera donnée par Marianne Le Galliard, le mercredi 6 juin 2007, à 18h, à la Maison européenne de la photographie 5-7 rue de Fourcy 75004 Paris, métro Saint-Paul, entrée libre sans réservation.

De l'application des bases de données en histoire de la photographie. L'exemple de la collection Jacques-Henri Lartigue

Marianne Le Galliard développe depuis 2003 une base spécifique et personnalisée au fonds Lartigue, rassemblant le fonds iconographique de l’Association des Amis de Jacques Henri Lartigue et le fonds d’archives de la Fondation Lartigue, créée en 2000, sous l’égide de la Fondation de France. Adaptée du modèle conçu par la Fondation Hartung-Bergman depuis 1994, la base Lartigue constitue un outil de recherche innovant, dont le mode de gestion facilite la conception de nouveaux points de vue dans le domaine scientifique. En effet, le système, regroupant une grande quantité de données, croise la collection iconographique (albums, photographies, dessins) avec le fonds d’archives (journal, carnet, correspondance...). En fournissant un accès aux images à partir de données relatives aux archives (dates, lieux, personnalités), la base participe à l’inscription de l’œuvre de Lartigue dans son contexte historique, économique et social.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://sfp.asso.fr/vitevu/index.php?trackback/145

Fil des commentaires de ce billet