Réimpression de "Le Monde et ma caméra"

A signaler la réimpression chez Denöel du premier ouvrage autobiographique de Gisèle Freund, Le Monde et ma caméra, publié en 1970, dont le succès détermina la parution en 1974 de Photographie et société, aux éditions du Seuil. Cet ouvrage participe de la redécouverte des dimensions médiatique, historique et théorique de la photographie, largement explorées dans les années 1930, mais que l'après-guerre avait progressivement remisées dans le silence d'une pratique sans discours. Entre souvenirs et anecdotes, l'ouvrage fait une large place à la réflexion, où l'on retrouve la puissante capacité de synthèse de l'ancienne amie de Walter Benjamin: L'immense essor pris par l'hebdomadaire illustré a deux raisons. L'une est que les événements se sont multipliés à mesure que le monde se rétrecissait, grâce au développement des communications; l'autre que le sujet des reportages reflète la vie des masses de lecteurs qui les regardent. Enfin le rythme accéléré de l'existence moderne oblige à réduire l'information à l'essentiel.

Réf.: Gisèle Freund, Le Monde et ma caméra (1970), Paris, Denoël, 2006, 264 p., 24 fig. NB, index, 23 €.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://sfp.asso.fr/vitevu/index.php?trackback/110

Fil des commentaires de ce billet