Tout Lartigue interrogeable

image Marianne Le Galliard a présenté fin juin à l'équipe de la SFP l'état actuel de la base de données Lartigue, réalisée par ses soins. Résultat de trois ans de travail, cet outil informatique élaboré permet une interrogation croisée des différents index produits à partir des inventaires du fonds d'archives de la fondation Lartigue et du fonds iconographique de la donation Lartigue, gérée par l'association des Amis de Jacques-Henri Lartigue. Ces fichiers comprennent l'inventaire des images unitaires (photographies, peintures, dessins), des pages d'album (14500 pages), du journal, de la correspondance (environ 15000 pièces) ou des carnets, avec leur reproduction numérisée. Le journal (3500 pages tapuscrites) a été entièrement analysé et indexé. Une base de 3000 noms, documentée par autant de fiches biographiques, a été élaborée à partir des différentes sources écrites.

image Effectué sous l'égide de la Fondation de France, à l'instigation de François Hers, ce programme a adapté le modèle de la base informatique developpée depuis 1994 par la fondation Hartung-Bergman, considérée par les historiens de l’art et les gestionnaires de patrimoines comme l’une des plus performantes aujourd'hui. Grâce à cet outil, il est désormais possible d'opérer des recherches sur l'ensemble des données enregistrées: de comparer les informations du journal, des carnets ou de la correspondance à partir d'une date ou d'un nom, de les mettre en relation avec les publications et les expositions – et prochainement la fortune critique, l’argus de presse, les films ou les enregistrements sonores, dont l'acquisition se poursuit. Première réalisation de ce type dans le champ de l'histoire de la photographie, la base Lartigue constitue un modèle reproductible, dont les ressources semblent extrêmement prometteuses pour la recherche. Encore en cours de développement, cette base est actuellement consultable auprès de l’Association des amis de Jacques-Henri Lartigue (10, rue du Parc-Royal, 75003 Paris).

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://sfp.asso.fr/vitevu/index.php?trackback/77

Fil des commentaires de ce billet