Le roman de Lucie

image Notre collègue et membre de la Société française de photographie Lucie Goujard a soutenu lundi 12 décembre sa thèse de doctorat d'histoire de l'art à l'université de Lille III, soutenance brillante devant un jury composé de Sylvie Aubenas (présidente), François Robichon (directeur de thèse), Françoise Denoyelle, Jean-Yves Mollier et enfin votre serviteur. Intitulée L'illustration des œuvres littéraires par la photographie d'après nature en France: une expérience fondatrice d'édition photographique (1890-1912), la thèse apporte beaucoup sur une période pourtant déjà largement étudiée par la communauté scientifique.

En effet, ce fameux tournant du XIXe au XXe siècle a tour à tour passionné les spécialistes de l'instantané et de la pratique amateur, de la photographie scientifique, du pictorialisme, sans oublier la grande question du document avec Atget ou bien plus récemment les amusements photographiques! Quelle place restait-il à prendre dans ce concert savant? Lucie Goujard a démontré dans sa recherche à quel point la tentation d'inventer une édition littéraire illustrée par la photographie participe de ces utopies 1900. Certes, comme elle le raconte bien, c'est moins là une success story qu'un échec esthétique et économique, mais la tendresse particulière qu'il nous est permis d'accorder aux "vaincus" rend cette histoire particulièrement passionnante... Plus sérieusement, l'étendue de l'enquête de Lucie Goujard nous apprend énormément sur l'édition de cette époque, l'importance des réseaux amateurs et la profondeur des enjeux théoriques d'une photographie théâtrale alors à la mode. Si le roman illustré, notamment par Magron, n'a pas à l'époque trouvé son public, on pariera sans prendre trop de risques que cette phase expérimentale de l'édition illustrée, qui a connu une postérité remarquable dans le roman photo, sera remis à l'honneur par les historiens de la culture d'ici peu. Lucie Goujard méritait bien, pour tout cela, la brillante mention qui lui a été attribuée, avec les félicitations à l'unanimité de son jury.

Illustration: Magron, ext. "Le curé de Bénizou" de Georges de Cavilly, ed. Gauthier-Villars, 1895.
© coll. SFP (cote 966), tous droits réservés.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

1. Le samedi 7 janvier 2006, 09:54 par Actualités de la recherche en histoire visuelle

Soutenance de thèse "L’illustration des œuvres littéraires...", par Lucie Goujard

La thèse de doctorat d'histoire de l'art "L’illustration des œuvres littéraires par la 'photographie d’après nature' en France. Une expérience fondatrice d’édition photographique, 1890-1912", présentée par Lucie Goujard à l'université

URL de rétrolien : https://sfp.asso.fr/vitevu/index.php?trackback/10

Fil des commentaires de ce billet