2022 photographica n5PHOTOGRAPHICA

N°5 -  Portraits choisis, portraits subis - Octobre 2022

 dirigé par Alexandra de HEERING et Anne ROEKENS

 

   La pratique du portrait photographique cristallise une multitude d'enjeux sociaux : du portrait choisi réalisé à l’initiative de la personne photographiée au portrait subi où celle-ci – réduite au rang d’objet – se voit imposer, de manière unilatérale, de poser devant l’appareil. Entre ces deux extrémités, se déploie une panoplie de cas intermédiaires, à travers lesquels l’agencéité des sujets s’exprime selon des intensités variables.

Au travers de ce numéro qui s’inscrit dans un arc géographique large et dans une fourchette chronologique allant des années 1860 aux années 1950, les contributions interrogent les expressions photographiques de la domination et/ou de l’émancipation, leurs régimes de signification, leurs marqueurs visibles ou moins visibles mais aussi les formes spécifiques que celles-ci ont revêtues en fonction des contextes. Les tensions entre l’individuel et le collectif, entre le public et le privé, entre les mobiles initiaux et les usages postérieurs, entre le regard du photographe et la présence du photographié, entre la prétendue objectivité de la technique et l’aspect construit de la mise en image, entre le contenu de l’image et l’orientation de sa légende, sont autant de lignes de crête de ce dossier.


Sommaire


Éditorial

Effets de distance

Dossier

Introduction
Alexandra de HEERING et Anne ROEKENS
 
Portraits choisis, portraits subis
Alice AIGRAIN
 
Jules D., patient, modèle. Les objectifs scientifiques et idéologiques du dispositif photographique du Dr Bourneville (1879-1905)
Alice AIGRAIN
 
Les insurgées de la Commune vues par Ernest Appert. Le photomontage de la prison des Chantiers au prisme du genre
Célia HONORÉ
 
Portraits voilés. Pour une histoire sociale de couvents de femmes à la lumière des usages photographiques (Belgique, 1860-1900)
Kristien SUENENS et Anne ROEKENS
 
Représenter l'Afghanistan. Portraits négociés de l'émir Abd al-Raḥmān Khān (c. 1840-1901)
Daniel FOLIARD
 
Portraits en transition. Jeunes citadins dans l’objectif des photographes d’Accra (1947-1959)
Margaux LAVERNHE

 


Source

La photographie comme instrument de mesure : Rudolf Martin et la photographie anthropométrique. 
Amos MORRIS-REICH. Traduction de Jean-François CORNU

Lehrbuch der Anthropologie in systematischer Darstellung, mit besonderer Berücksichtigung der anthropologischen Methoden für Studierende, Ärzte und Forschungsreisende. Iéna : Fischer, 1914, p. 34-43.
Rudolf MARTIN. Traduction de Catherine WERMESTER

 


Entretiens
 
De la photographie d’identité à l’algorithmique faciale : enjeux historiques et éthiques
Un entretien avec Ilsen ABOUT, Nathalie GRANDJEAN et Claire LOBET-MARIS. Propos recueillis par Xavier ROUSSEAUX
 
Autour de Gaston Chérau : réactualiser l’archive photographique par une exploration historique et artistique
Un entretien croisé entre Pierre SCHILL, Alexis CORDESSE et Hale TENGER. Propos recueillis par Alexandra de HEERING et Pierre SCHILL
 
« Allemagne / Années 1920 / Nouvelle Objectivité / August Sander » : une exposition en miroir(s)
Un entretien avec Florian EBNER et Angela LAMPE. Propos recueillis par Éléonore CHALLINE et Paul-Louis ROUBERT

Actualités scientifiques

 

Pages : 212
Format : Broché
Dimensions : 24x19cm
Date de parution : 27/10/2022
ISBN/EAN : 9791035108434

Prix : 25 €

 

Numéro en vente :

Pour recevoir le numéro, veuillez consulter la page : abonnement / subscription.