photographicaPHOTOGRAPHICA

N°3 - Histoires-monde de la photographie - Novembre 2021

 

 2021 photographica n3

  Troisième numéro de la revue Photographica, « Histoires-monde de la photographie » présente un dossier dédié à l’histoire des réseaux d’échanges et de circulation du médium photographique ainsi qu’à l’histoire de sa géographie, avec une attention toute particulière portée sur les « autres histoires de la photographie », en dehors de l’Europe et de l’Amérique du Nord (mais souvent en relation avec celles-ci). Quelles histoires mondiales/mondialisées pour le phénomène photographique ? En quoi des micro-histoires connectées ou des enquêtes à l’échelle d’un photographe, d’une ville, d’une publication, etc., – donc à une échelle réduite – peuvent « faire monde » et permettre de mieux connaître la production et les circulations des photographies en dehors des zones géographiques les plus repérées de l’histoire du médium ?

Avec ces interrogations méthodologiques et historiographiques en toile de fond, ce numéro s’ouvre sur la traduction inédite d’un texte fondateur de l’anthropologue Deborah Poole autour de la notion d’économie des images, tiré de Vision, Race and Modernity (Princeton University Press, 1997). Il propose ensuite quatre études de cas révélatrices : un essai d’histoire spatialisée d’Alexandra de Heering sur les studios de la ville indienne de Coimbatore, un texte d’Annabelle Lacour sur les pratiques photographiques des souverains dans l’Asie de la fin du xixe siècle, un article d’Ece Zerman sur la circulation d’un modèle photographique dans la presse illustrée de l’Empire Ottoman, et un article de Margaux Lavernhe sur le photographe James Barnor en « passeur de couleur » entre le Ghana et l’Europe. Viennent compléter et enrichir ce dossier thématique une page à propos d’un portrait de l’impératrice chinoise Cixi dans « un numéro, une image », la rubrique « Source » consacrée à la revue quadrilingue Camera Obscura, ainsi qu’un entretien avec Nicole Starosielski, historienne porteuse d’un projet sur l’histoire des réseaux et câbles sous-marins.


Sommaire


Éditorial

La loi de l'instrument

Dossier

Introduction
Histoires-monde de la photographie
Éléonore CHALLINE, Paul-Louis ROUBERT
 
Vision, race, et modernité : une économie visuelle du monde des images andines
Deborah POOLE
Traduction de Jean-François CORNU
 
Coimbatore et sa myriade de portraits. Vers une étude spatialisée et socialisée de la pratique photographique en Inde du Sud
Alexandra de HEERING
 
Des objectifs royaux ? Souverains et photographes de cour en Asie au XIXe siècle
Annabelle LACOUR
 
« Nos contemporains (ottomans) chez eux ». Circulation d’un modèle photographique entre Paris et Istanbul à la fin du XIXe siècle
Ece ZERMAN
 
« Colour is important, we have to start exporting colour ». James Barnor, passeur de couleurs entre Europe et Ghana
Margaux LAVERNHE

Source
Camera Obscura. Revue internationale pour la photographie paraissant tous les mois en 4 langues, 1899-1901
Carolin GÖRGEN

Entretien
De la représentation à l’écheveau des narrations : la part photographique de l’archéologie des réseaux
Un entretien avec Nicole STAROSIELSKI. Propos recueillis, traduits et introduits par Marie DURAND et Laureline MEIZEL

Varia
« Reporter militaire ». La construction d’une figure pendant la campagne d’Italie (1943-1944)
Linda Garcia d’ORNANO

Actualités scientifiques


Résumés et biographies des auteurs


 

Pages : 212
Format : Broché
Poids : 650 g
Dimensions : 24x19cm
Date de parution : 18/11/2021
ISBN/EAN : 9791035106614

Prix : 25 €

 

Numéro en vente :

Pour recevoir le numéro, veuillez consulter la page : abonnement / subscription.