C'est avec une grande tristesse que nous apprenons le décès soudain de notre ami et collègue François Brunet. Spécialiste d'histoire de la photographie et de littérature américaine, directeur du Laboratoire de recherches sur les cultures anglophones (LARCA) et du Collège franco-britannique à la Cité internationale universitaire de Paris, François Brunet tenait une place incontournable dans le champ de l'histoire de la photographie depuis la publication en 2000 de son livre "L'invention de l'idée de photographie" auquel ont succédé de nombreux articles et ouvrages dont le dernier, "La photographie histoire et contre-histoire", paraissait en 2017. Il travaillait à un ouvrage sur l'historien de la photographie américaine Robert Taft. Très actif au sein de la communauté scientifique, il fut membre du comité de rédaction de la revue "Études photographiques", et toujours depuis, un membre fidèle de la SFP. Personnalité sensible et chercheur exigeant, il a dirigé de nombreuses thèses et présidé autant de jurys, prenant très à cœur son rôle auprès des jeunes chercheurs dont il était le lecteur attentif et bienveillant des travaux. Par son envergure, la finesse de ses analyses transversales et son sens de la science historique, François Brunet laisse une œuvre d'une grande puissance théorique et sa disparition va créer un vide difficile à combler.