Études de nuages d'Alfred ANGOT

Alfred ANGOT (1848-1924)

Né en 1848, Alfred Angot compte parmi les pionniers de la climatologie française. Nombreuses sont les publications qu’il fonde sur ses expériences scientifiques et ses observations  photographiques. Entre 1890 et 1894, il installe au sommet de la Tour Eiffel un observatoire météorologique depuis lequel il prend très probablement certaines des vues déposées à la SFP. Le 7 juillet 1893, il présente à la Société française de photographie une communication sur « la photographie des nuages ». L’usage de la photographie permet une bien meilleure observation des variables nébuleuses, mais s’avère délicat : les rayons bleus et blancs du ciel agissent de manière homogène sur la plaque de verre. Angot affine alors son procédé : un filtre jaune rééquilibre les rayons, mieux révélés sur une plaque au gélatinobromure particulièrement sensible aux rayons jaunes et verts.  La clarté de son exposé appelle à la constitution d’une collection de photographies de nuages, vouée à fournir de « nouveaux progrès dans la Science du temps ».

[Étude de nuages depuis un dirigeable]. ANGOT Adolphe. 1892. Papier citrate, 11,9 x 16,8 cm. coll. SFP. frSFP_0125im_EP_0005

https://www.sfp.asso.fr/photographie/index.php?/category/69

 

Haut de page