Les positifs directs sur papier d'Hippolyte BAYARD sont maintenant en ligne !

Positif direct :

La technique dite du positif direct est un procédé photographique mis au point notamment par Hippolyte Bayard dès le printemps de l’année 1839. Ce procédé consiste à pré-insoler une feuille de papier rendue photosensible afin qu’elle blanchisse sous l’effet de la lumière dans la chambre obscure. Directement positive, c’est-à-dire sans passer par l’étape intermédiaire de la production d’un négatif, l’image ainsi obtenue est donc unique, en sens inversé droite-gauche et ses contrastes sont généralement assez faibles. Hippolyte déploya beaucoup d’énergie entre 1839 et 1840 afin de développer ce procédé qu’il abandonnera sans doute à l’hiver 1840-1841. C’est avec ce procédé qu’il réalise son image la plus célèbre, un autoportrait en noyé, dont on connait trois versions différentes. La SFP conserve l’ensemble le plus important de positifs directs de Bayard.

"La jeune esclave et Vénus surprise (vue prise du toit du Ministère des Finances), Paris". Hippolyte BAYARD. 1840-1849. Positif direct sur papier, 14,9 x 14,2 cm. FRSFP_0024IM_127.

Haut de page