De la POUBELLE à la VITRINE de la Société française de photographie

FRSFP_905im_0765_V_JPEG_BD-2
EUGENE BIVER. Bohémiens, plateau de Saclay, Essonne, 1901

12 ans avant le fichage des nomades, 36 ans avant la "Migrant mother" de Dorothea Lange, 68 ans avant les gens du voyage de Chagall et la première expo de Koudelka... Et 5 mois après que cette image ait rejoint nos collections, VOICI, en VITRINE de la SFP : LES BOHEMIENS D'EUGENE BIVER, le photographe dont les clichés ont été sauvés d'une poubelle de l'Essonne.

Un immense merci à tout ceux qui ont aidé cette aventure passionnante et collective, depuis Léa Nguyen-Commo, en Service Civique à la SFP, au donateur Stéphanne Asseline, ancien élève de l'ENS Louis Lumière, en passant par Vincent Guyot qui nous a aidé à reproduire une grande partie du fonds, Aude Lascaux qui avec Léa N Guyen, a travaillé à l'inventaire, Gilbert Le Guen et le CICL qui nous ont donné des boites de conservation pour mieux conditionner le fonds, le journal Le Parisien qui nous a aidé à l'identification du photographe par des recherches et en diffusant largement ces images, merci aussi à l'Internaute, à France 2, Essonne Info, télé Essonne et aux radios d'Ile de France qui ont suivi la sauvegarde de ce fonds. Merci aussi à Antoine Le Roux, étudiant à l'ENS Louis Lumière qui continue de reproduire et de post-traiter les  images destinées à être publiées. Merci aussi à tous les internautes qui nous ont apporté de précieuses informations documentaires sur ce fonds. Merci à ceux qui continuent de s'intéresser à ce fonds et stimulent de nouveaux projets telle l'association Terre et Cité en pays de SACLAY http://www.terreetcite.org/ et Yannick Verney et l'Ecole nationale supérieure de la photographie d'Arles. Après les journées du patrimoine dans l'Essonne, les Images de Biver seront probablement exposées pendant la semaine de la Science, toujours dans l'Essonne. Nous vous tiendrons au courant. Enfin nous espérons bien très prochainement pouvoir valoriser tous les aspects de ce fonds qui ne se limite pas au  territoire de l'Essonne mais concerne les débuts de la photographie instantanée, la photographie de famille, l'intime et le voyage et qui, plus généralement, pose la problématique de l'intérêt de la sauvegarde et de la valorisation des fonds de photographies privés.

Haut de page